06-06-07

Enfants disparus/assassinés: Lettre au Roi


AlbertRobotNBN_A1_ALBERT2.MM











Sa Majesté le Roi
Palais Royal
1000 Bruxelles

Anvers, le 20 août 1999

Votre réf.: CK 9903445/MT

Sire,

Je Vous prie d'accepter mes remerciements cordiaux pour la réponse de Votre chef de Cabinet, Monsieur J. van Ypersele.
Celui-ci m'a en effet informé dans sa lettre du 16 août 1999, qu'il avait été chargé de transmettre ma lettre du 21 juillet 1999 à Monsieur M. Verwilghen, Ministre de la Justice.

Nous espérons que le Ministre Verwilghen tiendra compte du contenu de la lettre précitée et qu'il prendra des initiatives concrètes concernant Vos engagements lors des entretiens de la Table Ronde avec les parents d'enfants disparus et/ou assassinés, et qu'il pourra aboutir aux résultats attendus par tous Vos sujets.

N'oublions pas que:
- A l'époque, Vous avez insisté auprès du Ministre de la Justice S. De Clerck pour qu'il surveille qu'aucune piste ne soit négligée, afin que la clarté totale soit faite concernant les enlèvements, les maltraitances et meurtres sur enfants.;
- Vous ne vouliez laisser subsister aucune équivoque en la matière;
- Vous vous êtes engagé sur le plan national auprès des familles des victimes, de continuer le dialogue avec le Ministre de la Justice, les spécialistes dans la matière et les hauts fonctionnaires compétents, concernant les dispositions concrètes déjà prises et encore à prendre dans la lutte contre la pédophilie et la traite humaine, aussi bien chez nous, qu'en Europe et dans le reste du monde;
- Vous insisterez auprès des ministres concernés, pour que tous les moyens soient utilisés pour combattre cette plaie sur le plan national et international, par le prise des dispositions préventives;
- Vous suivrez tous les dossiers concernés en étroite collaboration avec le Ministre de la Justice;
- Vous avez pris l'engagement, lors de la Table Ronde du 18 octobre 1996, de garder le contact avec les familles éprouvés et Vous avez promis de continuer le combat, pour éviter que d'autres enfants ne soient victime de matraitance.

Soyons donc clair: le Groupe Morkhoven - nonobstant l'énorme opposition rencontrée dans son investigation concernant la pédophilie - n'a aucunement l'intention de discréditer Son Altesse Royale, la justice ou le Ministre de la Justice au moyen de lettres ou autres actions.

Comme un grand nombre de parents, qui - pour diverses raisons - ne se retrouvent malheureusement pas dans le Centre Européen pour Enfants disparus ou abusés sexuellement (Child Focus), le groupe Morkhoven constate cependant que la parole n'a pas été tenue pour une grande partie des promesses faites.
Beaucoup de parents sont déçus, ont de l'amertume et se sentent abandonnés. Plus grand chose ne reste de l'énorme espoir qu'ils ont ressenti lors des promesses.
Actuellement personne ne peut se prononcer sur la politique de ministre Verwilghen, certains parents commencent déjà à en douter. L'intérêt de notre pays et des parents de nos enfants n'est certainement pas servi par de pareils sentiments.

En réponse à notre lettre du 11 avril 1999, concernant 'la disparition, l'exploitation et la torture d'enfants', certains membres de la commission spéciale de la chambre 'chargés de l'enquête des rapports concernant la traite des humains' nous informaient à ce moment que juridiquement le gouvernement (concrètement: le Premier Ministre) était obligé de remettre un rapport annuel au Parlement, concernant l'application de la loi dans le cadre de la lutte contre le commerce des humains.
Nous avons pu constater que le premier rapport (et le dernier!) présenté aux membres du parlement était daté d'octobre 1996 !

Le Conseil de Ministres approuvait finalement le 5 février 1999 un deuxième rapport, qui n'était toujours pas présenté au Parlement en date du 21 avril 1999.

Le Gouvernement précédent nous a-t-il encore fait une promesse trompeuse, lorsqu'il prétendait faire 'une affaire de priorité' du commerce des humains ?

En attendant Votre réponse, je Vous prie de croire, Sire, en l'expression de mes sincères salutations.

Jan Boeykens
Verlatstraat 13
2000 Antwerpen
président Groupe Morkhoven

cc: Ministre de la Justice Marc Verwilghen, membres de la chambre, etc.


http://www.droitfondamental.eu/
http://groups.msn.com/WerkgroepMorkhoven
http://werkgroep-morkhoven.skynetblogs.be/
http://doofpot-justitie.skynetblogs.be/

14:56 Gepost door Jan Boeykens in Algemeen | Permalink | Commentaren (0) |  Facebook |

De commentaren zijn gesloten.