28-08-10

Dentistes: Interdiction d'aider les moins fortunés !

 

Mutuelles assignées par les dentistes

BELGA 28/08/2010

Les dentistes concernés accusent les instances de l'assurance-maladie (Inami) et leur association professionnelle de "faire l'amalgame" entre de véritables fraudes et leur situation.

Les 63 cabinets dentaires sanctionnés pour avoir "abusé" du tiers-payant ont assigné en référés le collège inter-mutualiste national au tribunal du travail. L'affaire sera plaidée mardi à Liège, rapporte samedi Le Soir. Les dentistes espèrent que la justice suspendra la sanction qui leur a été infligée, à savoir l'interdiction de recourir au tiers-payant du 1er septembre 2010 au 1er mars 2011.

Les dentistes concernés accusent les instances de l'assurance-maladie (Inami) et leur association professionnelle de "faire l'amalgame" entre de véritables fraudes et leur situation, beaucoup plus nuancée disent-ils.

"Dans notre cas, il s'agit bien de soins bien réels, mais donnés à des 'pauvres', et selon les bureaucrates de l'Inami, il est abusif de soigner plus de 75% de 'pauvres', ou en tout cas de soigner trop de 'pauvres', ce qui reviendrait à piller le budget des 'riches'! ", insiste Pierre-Yves Loiseau, président de l'ASBL Dentisterie sociale.

Les dentistes mis en cause estiment dès lors avoir été sanctionnés au "maximum de la peine" dans le cadre d'une procédure irrégulière.


 

18:16 Gepost door Jan Boeykens in Dentistes, Santé | Permalink | Commentaren (0) | Tags: denstistes sociales, sanctionnés |  Facebook |

24-08-10

Interdiction d'aider les moins fortunés !

Une soixantaine de dentistes belges sanctionnés

24 août 2010
By admin

Rien à redire sur les sanctions de dentistes fraudeurs, mais pas pour “abus du recours au tiers payant”, qui leur permet d’envoyer la facture directement à l’organisme assureur.

Le système prévoit de prélever les montants qui  couvrent les soins de santé directement sur l’impôt des salariés. L’assuré doit alors avancer l’argent pour ses soins de santé, qui sera remboursé avec son propre argent déjà prélevé. En sanctionnant “l’abus de recours au tiers payant”, l’Etat incite les moins fortunés à reculer devant les soins de première nécessité !

Lu dans “Le Soir” du mardi 24 août 2010

Une soixantaine ont écopé d’une sanction administrative. Ils sont accusés d’avoir abusé du recours au tiers payant, qui permet aux patients moins nantis d’accéder aux soins sans frais. Tous les détails dans Le Soir

Un dentiste condamné fin juillet à trois ans ferme pour fausses attestations de soins. Trois autres inculpés pour faits identiques. Et soixante autres ayant écopé d’une sanction administrative.

Les temps sont durs pour le secteur. C’est que, outre les questions de fraudes, les dentistes inquiétés sont accusés d’avoir abusé du recours au tiers payant, qui permet aux patients moins nantis d’accéder aux soins sans frais, la facture étant prise en charge par la mutuelle.

L’un d’eux a introduit pour 55.400 euros de remboursements aux mutuelles, en trois mois.

Les accusés plaident non-coupables.

http://blog.droitfondamental.eu/wordpress/?p=490


22:50 Gepost door Jan Boeykens in Dentistes, Santé | Permalink | Commentaren (0) | Tags: voer sleutelwoorden in |  Facebook |